Comment traiter la pourriture buccale chez les serpents

Quel est le traitement le plus efficace pour la pourriture buccale chez votre serpent ?

Vous avez peut-être remarqué que votre python royal ne mange pas autant qu’avant.

Vous avez peut-être remarqué un gonflement et une rougeur de ses gencives, peut-être une érosion troublante de la muqueuse de sa bouche.

En naviguant sur internet, vous avez peut-être rencontré le terme « pourriture buccale ».

Vous devez savoir comment traiter la pourriture buccale chez les serpents.

La pourriture buccale est le nom commun de la stomatite infectieuse chez les reptiles. Le traitement préventif peut nécessiter des changements dans l’environnement, la nutrition et les soins dentaires. Si votre serpent présente des symptômes de pourriture buccale, contactez immédiatement votre vétérinaire. La pourriture buccale peut être fatale si elle n’est pas traitée.

Qu’est-ce que la pourriture buccale / la stomatite infectieuse ?

Le nom de stomatite infectieuse a ses racines en latin.

Stoma, qui signifie trou, fait référence à la bouche de votre serpent dans ce cas.

La stomatite est donc une inflammation de la bouche de votre serpent.

Tous les reptiles sont susceptibles d’avoir une stomatite buccale, pas seulement votre serpent.

Comme toute inflammation, l’infection de votre serpent pourrait être causée par un des nombreux types d’agents pathogènes, virus, bactéries et champignons inclus.

Les causes bactériennes courantes de la pourriture buccale comprennent Pseudomonas, Aeromonas, Salmonella, Klebsiella et Mycobacterium.

Symptômes

Il est important de rechercher régulièrement les symptômes de la pourriture buccale chez votre serpent.

Le type, le nombre et la gravité des symptômes dépendront du stade de l’infection.

Les symptômes précoces comprennent un manque d’appétit, un écoulement de pus dans la bouche de votre serpent, une salivation excessive, un gonflement ou une rougeur dans ou autour de la bouche, une difficulté ou une incapacité à fermer la bouche, et moins ou pas de battements de langue.

A des stades plus avancés, vous pouvez observer un gonflement ou une nécrose des gencives.

La nécrose est un terme médical désignant la mort des cellules.

Elle fera généralement apparaître les tissus en noir ou en foncé.

Il peut également y avoir une érosion de la muqueuse de la bouche.

La muqueuse prend souvent un aspect de « fromage blanc », devenant jaune, blanche ou grise.

Vous pouvez également constater un écoulement de liquide par le nez et la bouche.

Dans les cas assez graves, on peut avoir l’impression que la bouche de votre serpent se décompose.

Vous pouvez également voir la tête de votre serpent devenir enflée et ses dents se déchausser.

Complications

Vous devez traiter l’infection avant qu’elle ne se propage à d’autres parties du corps du serpent.

Une pneumonie est possible si elle se propage aux poumons de votre serpent.

Une infection de l’œil est possible si l’infection se propage au sinus près de l’œil de votre serpent.

Si cela n’est pas traité, votre serpent peut avoir besoin de se faire enlever l’œil.

Une inflammation pourrait potentiellement s’étendre à la muqueuse intestinale.

Si votre serpent a un ulcère de l’estomac, l’inflammation pourrait alors pénétrer dans la circulation sanguine et provoquer une septicémie.

Dans des cas suffisamment graves et sans traitement, la stomatite infectieuse peut entraîner la mort de votre animal.

Comment traiter la pourriture buccale chez les serpents

La gravité de la pourriture buccale signifie que contacter un vétérinaire spécialisé dans les animaux exotiques est essentiel pour obtenir un traitement efficace pour votre serpent.

Une fois qu’il aura diagnostiqué la pourriture buccale, votre vétérinaire vous prescrira un traitement antibiotique, ainsi qu’un antiseptique oral pour un nettoyage régulier de la bouche.

Nous recommandons des antibiotiques pour les serpents sous forme de médicaments oraux ou d’injections.

Votre vétérinaire pourra vous indiquer comment administrer ces médicaments à la maison.

Dans les cas assez graves, votre vétérinaire peut avoir besoin de pratiquer une intervention chirurgicale pour retirer les tissus buccaux morts.

Comment puis-je m’assurer que mon serpent ne souffre pas de pourriture buccale ?

Ces symptômes, et leur gravité, peuvent vous alarmer.

Vous vous demandez peut-être comment arrêter la pourriture buccale avant qu’elle ne commence.

Heureusement, la plupart des traitements de la pourriture buccale sont préventifs.

Lorsqu’un serpent est stressé, un peu comme les humains, le stress diminue son système immunitaire.

Le stress laisse votre serpent sensible à la stomatite et à d’autres infections.

Pour que votre serpent ne subisse pas de stress, il faut faire le point sur son habitat, son alimentation, sa santé bucco-dentaire et d’autres facteurs.

Habitat

Votre serpent peut subir un stress à cause de son environnement.

Veuillez vous assurer que votre enclos est suffisamment humide et pas trop encombré d’autres serpents ou reptiles.

Créez des cachettes pour votre serpent lorsqu’il veut être hors de vue.

Une boîte en carton fréquemment remplacée fonctionne comme une cachette.

Nettoyer et désinfecter l’enclos régulièrement gardera les habitants heureux et réduira la croissance potentielle des agents pathogènes et des bactéries, qui causent la pourriture de la bouche.

Diète

Des carences nutritionnelles dans l’alimentation de votre serpent peuvent également causer du stress.

Les carences les plus courantes connues pour entraîner des pourritures buccales sont la vitamine C, le calcium et le phosphore.

Veuillez consulter votre vétérinaire avant de commencer à donner à votre serpent un supplément vitaminique nutritionnel comme celui-ci.

Mélangez un supplément à la source d’eau de votre serpent.

Santé buccale

S’assurer que votre serpent a des dents propres est essentiel pour prévenir la pourriture buccale.

Bien que les serpents repoussent généralement les dents perdues, la nourriture ou d’autres débris qui se coincent dans les dents et les gencives d’un reptile provoquent de nombreux cas de pourriture buccale.

Si vous remarquez un morceau de nourriture ou de substrat dans les dents de votre serpent mais que vous ne savez pas comment le retirer, contactez votre vétérinaire pour obtenir des instructions.

Soyez prudent – c’est un travail délicat, et vous ne voulez pas blesser accidentellement la mâchoire de votre serpent.

Autres traumatismes

Si tous les autres facteurs sont normaux, mais que votre serpent est toujours stressé, il peut avoir subi un autre traumatisme.

Vous pourriez avoir besoin de l’aide de votre vétérinaire pour détecter et traiter d’autres blessures ou maladies.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous a appris à traiter la pourriture buccale chez les serpents.

La pourriture buccale, ou stomatite infectieuse, est une inflammation grave qui pourrait se propager au reste du corps de votre serpent si elle n’est pas traitée.

Il est important de vérifier régulièrement tout symptôme de pourriture buccale, car cela pourrait être fatal.

Votre vétérinaire pourra vous prescrire des antibiotiques et un antiseptique oral si votre serpent se fait diagnostiquer une pourriture buccale.

La meilleure façon de prévenir les cas de pourriture buccale chez tout reptile est de le garder sans stress et en bonne santé.

Vous pourriez avoir besoin de changer l’environnement, la nutrition et les pratiques de santé buccale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.